Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/03/2012

"Couillon, va!" (dessin Mercenier)

laluttecontinue.jpg

La lutte continue (dessin Mercenier)

Nicolas Sarkozy à un journaliste : "Couillon, va!"
 
Le candidat-président français a traité de la sorte un journaliste qui lui parlait des gaz lacrymogènes lancés sur les salariés d'ArcelorMittal.
 
PARIS (AP) — Des incidents se sont produits jeudi à Paris entre quelque 200 salariés de l'usine Arcelor-Mittal venus de Florange (Moselle) pour manifester devant le siège de campagne de Nicolas Sarkozy et les forces de l'ordre présentes en très grand nombre, a-t-on constaté sur place.
Arrivés à bord de trois cars peu avant midi, les manifestants se sont dirigés en cortège vers l'entrée de la rue de la Convention (XVe arrondissement) avant d'être bloqués par un important barrage de gendarmes mobiles qu'il ont tenté de forcer, à quelques centaines de mètres du QG de campagne du président candidat.
Après une dizaine de minutes de bousculade avec les gendarmes mobiles casqués et faisant barrage avec leurs boucliers, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.
"C'est la quatrième semaine de conflit. On a été dignes jusqu'à présent, il n'y a eu aucun dérapage", a déclaré Edouard Martin, délégué du syndicat CFDT.
"Lorsqu'on vient à Paris, ils nous attendent avec les CRS, merci Sarko! Après cet incident, on n'ira pas le voir à l'Elysée lundi", a-t-il ajouté, les yeux rougis par les lacrymogènes.
La CGT a immédiatement indiqué qu'elle ne se rendrait pas non plus à cette entrevue proposée par l'Elysée.
Peu avant 13h, le calme était revenu et les manifestants décidaient de pique-niquer devant les forces de l'ordre. Selon les syndicats à l'origine de cette action (CGT, CFDT et FO), les manifestants comptent se rendre dans l'après-midi de ce jeudi sur le Champs de Mars avec l'intention de déployer sur la Tour Eiffel une banderole: "Sauvegardez l'acier lorrain". AP
god/se/pyrLa lutte continue (dessin Mercenier)

19:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.